L’université numérique des métiers a pour vocation d’offrir aux centres de formations professionnelles du continent africain francophone une base de données de cours de formations professionnels interactifs.

Ces cours sont réalisés selon les priorités éducatives de chaque pays par un partenariat entre les organismes professionnelles francophones et les entreprises.




L'université Numérique des Métiers

L’université numérique des métiers s’inscrit dans le cadre de l’initiative «Education pour tous» et du projet «Sankoré».
Elle a pour vocation de créer une base de données de cours de formation professionnelle, destinés au continent africain francophone en répondant à ses priorités éducatives.

Dans un premier temps, il s’agit de collecter, auprès des organismes francophones spécialisés dans la formation professionnelle, les enregistrements vidéos de cours de référence correspondant aux priorités définies par le Comité de suivi.

Ces cours seront accompagnés de supports interactifs formatés et indexés selon la technologie Rich Media (et ainsi enrichis de vidéos, de documents et d’animations pédagogiques).

Une fois réalisés, ces cours pourront être utilisés en ressources numériques interactives sur le Tableau Blanc Interactif (TBI) puis exploités par les formateurs et les enseignants africains du secteur de la formation professionnelle.

Ces ressources pourront ultérieurement être développées afin d’être dispensées en formation « on line ».

Mise en oeuvre :

 

L’université numérique des métiers» est créée sous la forme d’un partenariat public-privé ouvert.

• Pour ce qui est de l’apport des programmes, les organismes disposant des formations professionnelles francophones, seront sollicités. D’ores et déjà, en France, les chambres de commerce, les chambres de métiers et les secteurs de formation du bâtiment, de la construction, de l’agriculture et de la pêche, des métiers de la mécanique et de la métallurgie, de l’électricité ont donné leur accord pour apporter des programmes selon les demandes et les priorités africaines.


• Pour la fabrication et du développement des programmes de formation professionnels (compatibles avec les exigences techniques du Tableau Blanc Interactif), les sociétés Intel, Paraschool et Momindum apporteront leurs savoir-faire, leur technologie et leur expérience. Elles pourront , par la suite, contribuer à la création d’un centre africain de production et de diffusion des programmes numériques adaptés aux besoins.

• Pour le financement et le développement de l’Université Numérique des Métiers, des premiers partenaires seront réunis autour de la Caisse des dépôts et Consignation et du Club francophone des affaires qui soutiennent ce projet.
Seront également sollicités tous les organismes internationaux et nationaux ayant en charge le financement des projets de développement en Afrique.

• Un Comité de suivi et de pilotage du projet sera constitué à l’initiative des ministres en charge de l’enseignement professionnel au Mali et au Sénégal, et chargé, notamment, de définir des priorités de l’Université Numérique des métiers.

 

Le programme Sankoré

Le programme Sankoré d’éducation numérique pour tous en Afrique s’inscrit dans la contribution française au partenariat franco-britannique destiné à atteindre les objectifs du Millenium en matière d’éducation sur le continent africain.
éducation numérique pour tous